Comment vendre son bien à un promoteur immobilier ?

Comment vendre son bien à un promoteur immobilier ?

Si vous êtes propriétaire d’un bien immobilier, il est probable qu’un promoteur vous contacte afin d’acheter votre bien. Généralement, la prise de contact suit une annonce de vente ou bien elle peut également être liée au démarchage du promoteur. Avant de vendre à un promoteur, vous allez devoir faire bien attention et vous renseigner. Voici quelques astuces pour vous accompagner dans cette démarche.

La négociation et la vente

Avant de se lancer dans une vente, le promoteur immobilier en Lorraine ou ailleurs va se concentrer sur l’estimation du bien. Il s’agit d’évaluer essentiellement la valeur foncière du bien. L’évaluation consiste à déterminer la valeur réelle du terrain, et ensuite de définir les différentes dispositions de construction. Le critère principal est la constructibilité du terrain. Le prix sera plus élevé s’il est possible de construire des niveaux en hauteur. Si vous souhaitez connaître les capacités de constructibilité, vous devez consulter la mairie et prendre connaissance de certains documents comme le plan local d’urbanisme de votre commune.

Vous pouvez également avoir besoin de connaître les contraintes du terrain comme des servitudes d’utilité publique. La plupart du temps, le promoteur propose un prix au propriétaire. Ce dernier a donc tout intérêt à se faire accompagner un professionnel de l’immobilier qui pourra l’aider à définir la justesse du prix proposé. Un notaire devra également être contacté. Il est possible d’obtenir un prix supérieur à celui obtenu dans le cadre d’une vente à un particulier. Vous devez donc bien négocier avec le promoteur et veiller à conserver tous les échanges écrits en cas d’éventuels litiges.

La signature du contrat

Généralement, on fait signer aux deux parties une promesse unilatérale de vente. Il s’agit d’un contrat qui n’oblige que le vendeur. Le promoteur s’engage par le biais de cette promesse à racheter le bien uniquement si son projet aboutit, c’est-à-dire après l’obtention du permis de construire. Il faut savoir que le prix n’est définitif qu’après l’obtention de ce permis de construire. Il devra être purgé :

  • du droit de recours des tiers
  • des retraits administratifs

La promesse unilatérale de vente est valable pendant une durée définie. Le prix est fixe et ne peut pas varier jusqu’à la levée de l’option. Toutefois, l’intérêt du vendeur est bien que la promesse de vente soit valable le moins longtemps possible, car les prix du marché peuvent augmenter assez rapidement. N’hésitez pas à vous renseigner sur ces démarches auprès d’un notaire ou directement auprès d’un promoteur immobilier.

Noter cet article

Laisser un commentaire