Comment faire en sorte que son toit soit végétalisé ?

Comment faire en sorte que son toit soit végétalisé ?

De plus en plus tendance dans le monde de l’architecture et de la construction, les toitures végétalisées connaissent un réel succès. Permettant de recréer des espaces naturels, de façon horizontale ou verticale, ces derniers se répandent, et ce, à travers le monde entier. Zoom sur ce sujet qui suscite beaucoup d’intérêts…

De nombreuses installations nécessaires

Vous l’imaginez bien, mais la réalisation de ce genre de projet nécessite un budget qui peut s’avérer être conséquent. Il ne s’agit pas là de déposer des rouleaux de végétations à même votre toit, non. Des travaux sont indispensables pour concrétiser une Toiture végétalisée, sans quoi rien ne sera possible.

En effet, un système de drainage est à installer. Diverses couches, comme pour le substrat et l’étanchéité sont plus que nécessaires. Il est littéralement impossible réaliser ceci sans ses couches, essentielles pour un toit supportant de la végétation. Bien qu’il existe plusieurs types de toit végétalisé, certains permettent de faire pousser librement des fruits et légumes. Une alternative qui, malgré un budget élevé, possède de nombreux atouts à faire valoir.

Plus d’avantages que d’inconvénients

En plus d’avoir un côté assez esthétique et apaisant pour notre moral, les toitures végétalisées disposent d’un certain nombre de points positifs. Voici donc quelques avantages de ce type d’installation :

  • Bon isolant thermique et phonique ;
  • Améliore la qualité de l’air ;
  • Aide à recréer une biodiversité ;
  • Absorbe le dioxyde de carbone (CO2) ;
  • Absorbe également l’eau ;

Une toiture végétalisée joue un rôle primordial pour notre santé, comme l’atteste les avantages ci-dessus. Sur le principe de photosynthèse, les plantes absorbent, tout au long de la journée, du CO2. Une solution écologique qui contribue à réduire la pollution, notamment dans les grandes agglomérations où les taux de particules fines sont souvent très élevées.

Les inconvénients se font plus rares, même si comme toute chose, il en existe. Voici donc les désavantages d’une installation comme celle-ci :

  • Prix généralement élevé (rentabilité au bout de plusieurs années seulement) ;
  • Poids de la structure conséquent (des travaux en amont peut-être réalisés) ;
  • Entretien régulier (désherbage, tonte de pelouse, etc) ;

Ce genre de décision, d’installer ou non une toiture végétalisée, doit être un choix réfléchi, en prenant en compte tous les facteurs. En attendant, il ne serait pas étonnant de voir ce type d’installation présent sur davantage de nouvelles structures dans les années à venir, et notamment dans des grandes villes mondiales comme Tokyo, New York, Paris ou encore Moscou. Notre planète étant en danger, tout petit acte pouvant réduire la pollution et le réchauffement climatique est bon à prendre.

Noter cet article

Laisser un commentaire