Prêt immobilier : comment décrocher la meilleure offre

Prêt immobilier : comment décrocher la meilleure offre

L’achat d’un bien immobilier est à l’évidence une étape moins aisée. Combien même on décroche un meilleur financement de son projet, il va falloir faire mieux pour rassurer le prêteur. On parle certes des banques qui de nos jours, refusent de valider un prêt à n’importe qui. Mais comment décrocher facilement un prêt immobilier ?

S’en tenir aux exigences de la banque

Le financement d’un projet passe par l’obtention d’un prêt immobilier. On peut toujours y ajouter ses apports personnels mais cela reste insuffisant. Lorsqu’on s’engage vers la recherche d’un prêt, la première étape consiste à déterminer les exigences de la banque et s’en tenir à cela. Notons que pour ce type de demande, tous les candidats n’hésiteront pas à faire des concessions. Seulement voilà, l’offre n’est pas donnée à tout le monde ! La banque du temps moderne se méfie des engagements douteux de la plupart des souscripteurs. On doit alors s’en tenir à leur exigence en s’informant des dossiers à constituer et aux conditions d’offre. Toutes les banques n’ont pas la même exigence mais elles possèdent le même principe : celui d’éviter la perte. Par ailleurs, elles ne se laisseront pas impressionner par la crédibilité d’un dossier et creusent profondément leur recherche pour savoir si un candidat possède un antécédent bancaire ou autre élément qui démontre son côté sérieux. Les exigences ne concernent pas uniquement le profil du candidat, encore faut-il quand soit plus convaincant dans d’autres étapes de la demande de crédit. En effet, on ignore sans doute mais lorsqu’on effectue une demande, beaucoup de questions vont être posées. Il faudrait alors se préparer comme on prépare un entretien d’embauche. Seule la présentation d’un bon dossier garantira la validation de sa demande.

Misez sur une offre adaptée à sa capacité

En voilà un autre point auquel on doit se focaliser. Décrocher la meilleure offre de prêt se révèle être impossible lorsqu’on néglige l’évaluation de sa situation financière. Quelle banque aura l’audace de financer un projet immobilier si la personne en question ne lui offre aucune garantie. Ainsi, on doit rester cohérent dans le choix de l’offre afin que celle-ci soit en adéquation avec sa capacité financière. Un tel élément rentre aussi dans les critères de validation d’un prêt immobilier. En d’autres termes, vous devez évaluer d’une part, les besoins concernant le financement du projet et d’une autre, votre capacité à honorer la dette. Par ailleurs, disposer d’un apport demeure un atout pour un prétendant à un crédit immobilier mais cela ne suffit pas à dissuader la banque concernant sa capacité financière. Ce n’est pas le revenu perçu qui l’importe réellement mais la stabilité financière du l’emprunteur. Autrement dit, la durée de ce prêt peut dépasser largement les deux prochaines années à venir. Si on perd son emploi, sa capacité d’endettement s’amoindrit, au final, celui qui perd le plus de profit c’est la banque. De ce fait, on doit choisir l’offre la plus adaptée à sa situation et à sa capacité de remboursement.

Ayez une bonne relation avec la banque

Un établissement financier ne restera pas indifférent face au dossier d’un souscripteur. Il va se renseigner sur ses antécédents pour voir s’il est déjà fiché à la banque ou s’il a déjà fait une demande auparavant et que ça n’a rien aboutit… Il est alors important d’entretenir une bonne relation avec la banque. Celle-ci se démontre à travers les transactions effectuées régulièrement. L’établissement peut alors obtenir des données bancaires complètes qui pour en juger bon de la pertinence de votre demande. L’idée est donc de vérifier la fréquence de retrait ou si on est à découvert. Ainsi, la bonne gestion de son budget constitue aussi un autre argument fort pour que son dossier soit pris au sérieux auprès de ces organismes. Faire une demande de prêt immobilier donne la possibilité aux deux parties de gagner quelques choses en commun : de l’intérêt !!! Le prétendant gagne en financement de son projet, tandis que l’autre perçoit un profit grâce au taux d’intérêt imposé mensuellement. En fin, il existe un recours qui n’est pas des moindres : le courtier immobilier. Il est celui qui représente son client auprès des établissements financiers et soignera son dossier afin que ce dernier puisse bénéficier d’une meilleure condition d’offres.

Noter cet article

Laisser un commentaire