Quid de l’humidité dans une maison à ossature bois ?

Quid de l’humidité dans une maison à ossature bois ?

N’importe quelle maison ne doit pas être trop humide ni trop sèche pour le confort de ses habitants. Toutefois, l’humidité dans une maison à ossature bois peut être compliquée à gérer. Vous souhaitez en savoir plus ? Voici quelques informations sur les questions liées à l’humidité d’une maison à ossature bois.

Mesurer l’humidité

L’humidité peut être mesurée avec un hygromètres. Elle est donnée en pourcentage et correspond à ce que l’on appelle le taux d’hygrométrie. Quand il est saturé d’humidité, on dit que l’air a atteint sa quantité maximale de vapeur d’eau. Cela engendre alors de la condensation, aussi appelé point de rosée. Pour éviter cela, il faut que l’humidité soit bien évacuée. Si vous êtes en train de construire votre maison, n’hésitez pas à en parler avec votre charpentier couvreur en Gironde ou ailleurs, afin qu’il puisse prendre en compte cette donnée dans les processus d’isolation par exemple.

L’ai trop humide a plusieurs effets qui peuvent être néfastes :

  • moisissures
  • putréfaction du bois de l’ossature
  • acariens plus nombreux, etc.

Néanmoins, si l’air est trop sec, on peut également subir quelques désagréments comme une peau trop sèche, des muqueuses desséchée ou d’autres risques pour la santé.

Eviter les risques d’humidité

Il est important de veiller à éviter les problèmes d’humidité dans votre maison et ce, dès sa construction. Il faut en effet veiller à installer des ouvertures pour une ventilation efficace. De plus, l’étanchéité de l’air doit être maîtrisée, ainsi que la perméabilité à la vapeur d’eau des matériaux utilisés dans la construction de la maison.

Le bois est un matériau qui est hygroscopique : il est capable d’absorber une partie de l’humidité de l’air quand il est très humide, puis de la rejeter plus tard, lorsque l’air est trop sec. Toutefois, cela n’est valable uniquement lorsque le bois est en contact avec l’air intérieur. De ce fait, il faudra privilégier des finitions intérieurs dans votre maison.

Vous pouvez également installer des systèmes de ventilation performants, qui vous permettront d’avoir une maison toujours bien ventilée et donc à l’abris de l’humidité. Vous pouvez choisir une ventilation mécanique, voire même hygroréglable. N’hésitez pas à vous renseigner chez un professionnel.

L’étanchéité à l’air doit aussi être revue. Il faudra la mettre en place de par la pose d’une membrane pare-vapeur ou bien frein vapeur. Une membrane hygrorégulante peut aussi être choisie. Elle viendra se placer dans l’intérieur de la maison, de préférence vers les différents points de liaison :

  • fenêtres
  • trappes
  • mur-toiture
  • mur-sol etc.
Noter cet article

Laisser un commentaire